Let's Talk Business

Bouhhh =D
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vent Maritime. L

Aller en bas 
AuteurMessage
James J. Cromburry

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 22/02/2009

You know, i know all about you .
• puf: Pààm
• ADRESSbook:

MessageSujet: Vent Maritime. L   Dim 22 Fév - 16:57

Vent maritime.

Respirant tout doucement, le soleil descendait doucement derrière l’horizon. L’air marin me piquait aux yeux, mais j’avais tellement envie de traîner un peu sur le pont. Regarder ces voiliers qui n’attendent que le son de l’ancre remonté et que le vent s’engouffre dans leur voile pour glisser une énième fois sur les vagues de verre. Mon cœur battait à tout rompre, je n’étais plus sortit depuis un petit temps. J’avais des tableaux à peindre et des cours à réviser pour mon examen final. Je n’avais plus prit le temps de dessiner pour mon bon plaisir dans mon carnet. J’ai tapoté sur ma poche, se trouvant sur mon torse. Je sentais bien que mon carnet en cuir brun était là. Je le sentais à sa couverture douce et à son odeur de nouveau, même si ça fait quelques années que je le possède. A ces heures – ci, le port était vide. Il restait encore quelques couples dont les yeux étaient remplis d’étoiles et de rêves. Je marchais tête basse, regardant mes converses en cuire noirs. Restant le regard par terre, j’arrivais à mon endroit préféré à Newport Beach : le petit pont face à la mer. Je me suis assis prenant le temps de regarder où la vue du soleil était meilleure. Des cris de mouettes me firent prirent mon carnet et d’un coup furtif j’ai commencé à dessiner cette petite bagarre d’oiseau crieurs. Il m’en faut peu pour être heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveigh a. Winston

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 22/02/2009

You know, i know all about you .
• puf: Equalypso
• ADRESSbook:

MessageSujet: Re: Vent Maritime. L   Lun 23 Fév - 17:14

( Je peux ? )

    La nuit tombait peu à peu sur le port de San Marina. Les bateaux dérivaient tranquillement au rythme des vagues, certains n’avaient pas bougé de là depuis quelques temps sans doute. L’un deux appartenait aux Winston, mais Solveigh n’y avait mis les pieds qu’une seule fois. La mer, cela ne lui évoquait que les longues heures entre amies, à bronzer sous le soleil. Le bateau c’est sympathique, quand tu le vois partir et que tu restes sur le quai… Vous l’aurez compris, Alexys ne portait qu’un intérêt très modéré à tout ce petit monde de matelots. Néanmoins, ces reflexions inutiles la menèrent sur un sujet qui la préoccupait beaucoup plus ; les rumeurs qui courraient à son égard. Une réputation mettait des années à se construite à Newport Beach mais pouvait être salie en deux temps trois mouvements. Quoi qu’il en soit, sa réputation était une chose, ce que son mari croirait de ces rumeurs en était une autre. Elle aurait tout fait pour mettre un terme à ces bavardages exaspérants, mais elle ne ferait qu’empirer les choses. Solveigh n’a jamais eu la diplomatie dans les veines.

    Pour la première fois sans doute, la jeune femme se prit à détailler l’horizon qui se profilait devant elle. Des mats de bateaux, le soleil qui se couche, des matelots nettoyant leurs biens, des couples se baladant main dans la main, des mouettes. Et, non loin d’elles, une silhouette noircie par les effets de lumière qui créait le coucher de soleil. Une bride s’engouffrait dans ses chevaux. Il avait tout au plus une vingtaine d’années, supposa Solveigh. Elle hésita un instant, passa la main dans ses cheveux et réajusta ses lunettes de soleil. Manifestement, c’était son gadget favori ; elle ne sortait jamais sans. S’avançant doucement vers le jeune homme, elle se prit à détailler ses gestes. Il tenait un carnet et esquissait la scène qui se déroulait sous ses yeux, combat de mouettes. Alex ne pu s’empêcher de noter qu’il avait l’air mignon, mais avant tout très réfléchi. Pas du tout le genre à faire la fête ou sortir en boîte et revenir complètement bourré. Oh et puis, après tout, ça ne pouvait pas lu faire de mal de fréquenter des personnes « cleans ».
    « Bonjour ! Son ton était plutôt calme, bien que son amusement ne pouvait être vraiment camouflé. J’aime beaucoup ce que tu fais. Elle marqua une pause et continua ; tu ne serais pas un des fils Cromburry toi, par hasard ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vent Maritime. L
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plateforme SAAB pour la patrouille maritime
» 30% des salaries ont fait greve en charente maritime !!!
» la pluie tombe et le vent souffle
» Exécutions en Charente-maritime
» celui qui seme le vent recolte la tempete

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Let's Talk Business :: NEWPORT BEACH : BECAUSE SUN... :: ─ SAN MARINA-
Sauter vers: